ASSOCIATION PANAFRICAINE POUR L’ENCADREMENT ET LA FORMATION DE LA JEUNESSE

(APANAEFJ)

PRESENTATION DE L’ASSOCIATION

1. HISTORIQUE DE L'APANAEFJ

L'APANAEFJ est une nouvelle Association fondée le 03 Avril 2019 à la  suite de la publication des premières idées de projet dans le cadre du GdP-Lab, qui est l'un de parcours du Mooc Gestion de projet, en sigle Mooc GdP ( voire le lien de l'idée originale du projet : https://lab.gestiondeprojet.pm/projet-encadrement-des-jeunes-a-la-formation-en-gestion-de-projet-afrique/ ), et cela dans l'optique d'encadrer et de former gratuitement la jeunesse africaine à travers les structures bien adaptées et les Moocs offrant des formations gratuites.

En effet, au départ l'idée originale du porteur de projet se limitait uniquement dans la ville de Lubumbashi en République Démocratique du Congo, et ne concernait que le Mooc GdP. C'est à l'issue des diverses interventions et échanges des membres de l'équipe-projet, laquelle regorge les équipiers actifs et multidisciplinaires, tous motivés et engagés de participer à "l'encadrement et la formation de la jeunesse africaine" que ressortit l'idée d'élargir cette initiative au niveau de tout le continent africain, étant donné que les réalités restent les mêmes dans ce domaine en Afrique.

Aujourd'hui, l'Association Panafricaine pour l'Encadrement et la Formation de la Jeunesse compte une vingtaine des membres issues d'une dizaine des pays de l'Afrique Francophone, unis et déterminés pour vulgariser son premier projet "Encadrement des jeunes africains dans la formation en gestion de projet". D'où,  pour parvenir à cette mission et avoir sa reconnaissance officielle au niveau international, elle lance un SOS aux bailleurs de fonds, aux gouvernants à tous les niveaux ainsi qu'à toutes les structures pouvant l'appuyer en vue de jouer pleinement ses rôles et atteindre ses objectifs.

2. OBJECTIFS GLOBAUX DE L'ASSOCIATION

- Promouvoir l'éducation pour tous et l'accès de la jeunesse à la formation gratuite,

- Encadrer les jeunes africains dans leurs  projets de vies et/ou projets professionnels,

- Donner à la jeunesse africaine des techniques de montage de projet et les notions de la gestion de projet, 

- Participer à la formation des jeunes africains afin de les insérer valablement dans la vie sociale et professionnelle,

- Sensibiliser les jeunes africains pour les orienter vers des opportunités des formations gratuites (Moocs),

- Fournir à la jeunesse africaine la lumière qu'elle a longtemps obscurcie par le chômage et le manque d'encadrement.

3. LOCALISATION DES ACTIVITES 

La zone d’intervention de l'APANAEFJ couvre actuellement les vingt(20) Pays africains subsahariens membres de la francophonie, à savoir : République Démocratique du Congo, Cameroun, Congo, Bénin, Burkina-Faso, Burundi, République centrafricaine, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Équatoriale, Mali, Niger, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo, Comores, Djibouti, Madagascar.

L'APANAEFJ compte s'élargir à travers toute l'Afrique sous l'appui des organismes internationaux et/ou des partenaires techniques et financiers.

Les membres de l'association travaillent en synergie  sous la coordination du Responsable général.

4. RESPONSABLE DE L'ASSOCIATION

Le Responsable de l'APANAEFJ et Porteur du Projet s'appelle Valery NGOY NDALA. Il est originaire de la République Démocratique du Congo, Licencié en Psychologie Scolaire à l'Université de Lubumbashi, où il poursuit actuellement ses études de troisième cycle ( Diplôme d'Etudes Approfondies, en sigle D.E.A). Chercheur Indépendant, il assume le poste du Secretaire de la Sous-Division Urbaine de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel Likasi II, en R.D. Congo.

Contacts :  -  Téléphone : +243 97 373 89 75

                    - Email : ndalavalery@gmail.com

 

Une jeunesse sans encadrement, une jeunesse sans formation constitue un danger pour l'avenir de l'Afrique

L'éducation pour tous, l'encadrement de la jeunesse et l'accès à la formation gratuite sont nos priorités

L'Afrique aujourd'hui enregistre beaucoup des jeunes qui aimeraient émerger dans leurs apprentissages et leur vie professionnelle. Cependant, l'accès à l'éducation pour tous et/ou à la formation gratuite se pose comme une barrière pour la majorité de ces jeunes, et par conséquent  certains d'entre eux se tournent vers le banditisme, les associations des malfaiteurs, le vol, la drogue, etc. dans le but de survivre et satisfaire leurs besoins vitaux. 

Faut-il sacrifier toute cette couche juvenile qui constitue l'avenir de l'Afrique ?

En analysant de près le quotidien des jeunes africains, on se rend compte que la plupart ont des initiatives et des projets utiles tant à eux-mêmes qu'à la société en général. Cependant, le manque d'encadrement et de soutien pour les aider à matérialiser leurs initaives handicapent d'avantage leurs espoirs.

Les gouvernants africains qui devaient se soucier de l'encadrement de la jeunesse et leur assurer une formation gratuite sont dans la plupart de cas préoccupaient par leur survie politique, laissant cette jeunesse, avenir de l'Afrique à la merci de l'analphaéetisation, du chômage et bien d'autres méfaits qui en découlent.

Aujourd'hui, l'Afrique pleure et attend de cette nouvelle génération l'espoir pour essuyer ses larmes et ainsi changer son parcours. 

 

            Rejoignez-nous.

            Secondez nous dans cette mission.

 

 

La jeunesse africaine est une richesse à préserver car l'avenir de l'Afrique en dépend

Nous sommes engagés et déterminés pour vulgariser notre projet « encadrement des jeunes africains dans la formation en gestion de projet »

L'Afrique terre d'espoir pour la couche juvenile.

Nom*
Adresse E-mail*
Numéro de téléphone
Sujet*
Message*

Ce site est en construction.

Pour vos suggestions, veuillez utiliser le formulaire de contact ci-dessus.